L'enjeu

La politique de stationnement d’une ville recèle plusieurs enjeux : garantir l’accessibilité des commerces du centre-ville, favoriser l’attractivité pour la population résidentielle, inciter les usagers de périphérie à délaisser leur voiture au profit de l’utilisation des transports publics et autres modes doux.

Au 1er janvier 2018, la dépénalisation du stationnement payant permettra aux collectivités d’optimiser leur gestion du stationnement en fixant elles-mêmes les montants des pénalités qui ne s’appelleront plus des Procès-Verbaux mais des Forfaits de Post Stationnement (FPS).

L’ANTAI, opérateur de l’Etat en charge de la chaîne de traitement automatisé des infractions, a chargé Polyconseil de faire en sorte que la réforme de dépénalisation puisse entrer en vigueur à la date attendue.

Cadrer planning, périmètre et responsabilités des acteurs avec une méthodologie éprouvée
Apporter à la fois assistance à maîtrise d'ouvrage, gestion de projet et développement pour une prestation unifiée
Permettre à une réforme publique ambitieuse d'accomplir ses objectifs de délais
Visuel bloc réponse: 

La réponse Polyconseil

Pour répondre à cette attente Polyconseil accompagne l’ANTAI sur l'ensemble des volets du projet :

  • La définition du service en accord avec le cadre législatif de la réforme ;
  • L’animation du projet et la mise en place des liens nécessaires avec les entités étatiques concernées (Finances publiques, Intérieur) d’un côté et les collectivités et leurs éditeurs de l’autre ;
  • La conception et le développement agile du système national de gestion des FPS ;
  • Le déploiement des infrastructures serveurs et réseaux sur le site sécurisé de l’ANTAI à Rennes et la supervision.
12
millions de FPS annuels
800
collectivités à synchroniser
0
retard envisageable

L'enseignement

En confiant un projet majeur de bout en bout à Polyconseil, l’ANTAI s’assure pour un montant forfaitaire très compétitif à la fois de la complétude fonctionnelle de la solution, du respect de délais ambitieux, de la mise en mouvement de tout l’écosystème du projet et de la pérennité de la solution.

Preuve sera faite le 1er janvier 2018.